SORTIE de la Playstation 3 en France le 23 mars

ps3_1_console.jpg

La guerre des nextgen fait rage !

Ah bon ? Si ce titre n’est pas immédiatement compréhensible, apportons quelques éclaircissements. Nextgen, c’est le nom donné aux nouvelles consoles de jeu, celle de la next generation (génération suivante). Elles sont trois à pouvoir prétendre à ce titre, j’ai nommé par ordre d’apparition sur les étals, la Xbox de Microsoft, une machine résolument tournée vers l’exploitation d’Internet et les jeux en ligne, la Wii de Nintendo, sortie à Noël en fanfare et qui représente une réelle évolution dans la façon de jouer avec des manettes qu’il faut agiter dans l’air et enfin, face à ces deux challengers, la Playstation III, PS3 pour les intimes, de Sony qui sort aujourd’hui.
Alors quid de cette nouvelle machine ? On pourrait en dire tout d’abord qu’elle est la petite soeur très attendue de la championne toute catégorie de la génération précédente, la PS2 que la firme nippone a écoulé à plus de 112 millions d’exemplaires, un fructueux record. Et comme on ne change pas une recette qui fait recette, Sony a fait de cette PS3 un outil multimédia de pointe, se souvenant que le succès de la PS2 était en grande partie dû au fait qu’elle faisait aussi office de lecteur DVD, lecteur CD et MP3. Pour placer la barre plus haut, Sony propose à ses clients la haute définition, le fameux format HD. Tant au niveau des jeux qu’au niveau du contenu multimédia et notamment cinéma qui sera disponible sur la PS3. C’est que l’arme fatale cachée sous son capot laqué, c’est un lecteur de DVD tout à fait nextgen pour le coup, le Blu-ray Disc, une galette qui peut contenir jusqu’à 50 Giga octets en double couche contre 4,6 Go pour un DVD traditionnel. Un espace immense qui devrait permettre aux créateurs de jeux des prouesses graphiques et aux éditeurs de cinéma un rendu exceptionnel de leurs oeuvres. Le tout, bien sûr, à condition de disposer d’une télévision HD également, sinon, c’est un peu gâché cette débauche de technologie. Ajoutez à cela un disque dur, un lecteur de cartes mémoire et une connexion wifi… Nextgen, on vous dit.

Le hic et le nunc

Le hic c’est qu’il vous en coûtera 599 € pour la version deluxe : wifi et disque dur 60Go, contre 300 € pour la Xbox et un mini 250 € pour la Wii. A ce prix là, Sony ne fournit pas le câble HDMI pour la connection HD et n’assure pas, contrairement aux versions US et Japon, la retro-compatibilité des jeux PS2. Ce qui tempère ces remarques c’est qu’aujourd’hui, le moindre lecteur Blu-ray vaut 900 € et que les jeux PS2 seront en grande partie jouables après une émulation logicielle.

Un lineup réduit

ps3_2_lineup.jpg

On appelle « lineup » la liste des jeux qui sortent en même temps que la console. Pour l’instant seuls 22 titres sont prêts même si de nombreuses sorties sont annoncées très prochainement. Notre coup de coeur parmi ces jeux disponibles sera pour RIDGE RACER 7. Un très beau jeu de course automobile qui devrait faire patienter les fans en attendant LE jeu de voitures sur Playstation, l’inégalable Gran Turismo.

Les chiffres
war.jpg

Sony qui avait lancé la course à la console nextgen, s’est finalement bien fait doubler en terme de date de sortie par ses deux concurrents. Ils partent donc avec une certaine avance : déjà 10 millions de Xbox vendues dans le monde, contre 5 millions de Wii et seulement 1,5 million de PS3. On peut suivre le combat en direct sur des sites comme nexgenwars.com

Une manette repensée

ps3_4_manette.jpg

Si l’ergonomie de la manette de jeu est franchement la même que celle pour PS2, des différence notables ont été apportées. Tout d’abord, elle est sans fil et sans piles et se recharge via un câble USB. Elle est ensuite sensible aux mouvements, un peu comme celle de la Wii, et sera capable d’interpréter, selon les jeux, vos moulinets de bras. En revanche, on déplore qu’elle ne soit plus vibrante, ce qui ajoutait beaucoup au réalisme de certains titres.

ABC

Publicités