Amazon Kindle 2

Kindle 2 : Amazon repense le livre électronique

L’événement n’est pas sans rappeler l’apparition de l’iPod, toutes proportions gardées : Amazon, le géant de la vente en ligne de produits culturels (livres, disques, DVD…), lance en fanfare la version 2 de son livre électronique, le Kindle, le 24 février aux États-Unis.
Si le premier modèle, sorti il y a un peu plus d’un an, avait rencontré le succès avec au moins 250 000 exemplaires vendus, cette nouvelle mouture se propose d’en corriger les petits inconvénients, tout en profitant de la technologie disponible.
Ainsi, le design a été revu et épuré pour créer un objet plus élégant et ergonomique. Moins d’un centimètre d’épaisseur pour un poids sous les 300 grammes, objectif légèreté et prise en main facile. Le stockage s’est vu augmenter, qui peut contenir à présent plus de 1500 ouvrages tandis que la batterie a gagné en autonomie au point qu’Amazon promet des jours entiers de lectures sans qu’une recharge ne soit nécessaire. Et les pages se tournent 20 % plus vite, annonce encore le fabricant.
Mais c’est surtout sur l’écran et sur la présentation des pages que les innovations seront le plus visibles. Avec 16 teintes de gris, le texte apparaît plus clair et il est lisible même en plein soleil. Les images et graphiques, également, gagnent en netteté. Car si l’appareil peut afficher des documents PDF ou Word (en mode lecture seulement), l’idée est ici de copier le rendu des « paperbacks » américains, l’équivalent de nos livres de poches. 

Amazon Kindle 2

C’est ce format qui a été adopté et c’est bien cet objet que le Kindle 2 se propose de remplacer.
Fort de son impressionnant catalogue, Amazon a bien pris soin, avant de lancer son nouveau lecteur, de posséder une bibliothèque de titres au format électronique susceptible de convaincre les acheteurs potentiels. Et le résultat est incontestable : plus de 230 000 ouvrages disponibles auxquels viennent s’ajouter des périodiques et des blogs.
Car la nouveauté du Kindle 2 c’est aussi son système 3G qui permet de se connecter sans passer par un ordinateur, ni par le moindre câble, sans même avoir besoin d’une connexion internet avec ou sans fil. Le public de ce livre électronique, Amazon le sait bien, n’est pas celui de l’iPod; on ne s’adresse pas ici à des ados qui sont venus au monde une souris dans la menotte, mais à des lecteurs qui, pour être modernes, ne sont pas forcément des génies de l’informatique. Aussi, l’accès aux différentes options « en ligne » de l’appareil se fait-il de façon intuitive et transparente, comme on utilise un téléphone.
Cette connexion permet tout d’abord l’accès à la boutique Kindle et à sa pléthore de titres. Une commande passée, assure Amazon, sera livrée en… 60 secondes. Et de n’importe où : que vous soyez chez vous, dans le train, ou à la plage.
Aux États-Unis, les possesseurs de Kindle peuvent également s’abonner à des quotidiens dont ils reçoivent la version électronique, directement sur leur lecteur. Enfin, une sélection d’environ 1000 blogs traitant d’actualité et de toutes sortes de sujets est aussi accessible, ainsi que l’encyclopédie libre sur internet Wikipédia.
Une dernière fonction a par ailleurs été ajoutée, la lecture des textes à haute voix, pour suivre son roman préféré en conduisant par exemple, avant de le reprendre exactement où on l’a laissé.
Avec le Kindle 2, qu’il propose donc en exclusivité, le marchand américain espère fidéliser un public de lecteurs nouvelle génération qui n’empilent plus de livres sur leurs étagères, mais qui « consommera » peut-être davantage. Amazon cependant, bien que le marché soit loin d’être saturé, sait qu’il aura tout de même de la concurrence. Sony, en particulier qui distribue déjà un Sony Reader depuis plusieurs mois. Et la marque nippone ne possède peut-être pas une aussi large bibliothèque, mais elle propose son produit à 250 $ (un peu moins de 200 €) alors que le Kindle 2 est vendu 359 $ (environ 275 €). Cela promet une jolie bataille commerciale.
En attendant une sortie française — pas encore annoncée —, sachez que le modèle Sony est disponible à la Fnac, tandis que le Kindle 1re génération est encore en vente sur Amazon.fr.

A.B.C.

Publicités